Allergies alimentaires : Voyage en Afrique australe :

Dernière mise à jour : 11 avr.

3 supermarchés en 3500 km parcourus …


Si le quotidien est déjà une sacrée organisation, voyager avec des enfants allergiques, c’est une autre affaire ! Qu’a cela ne tienne il m’en faut plus pour reculer. Afrique ou pas, le process est le même : s'organiser, jouer la carte de la facilité et surtout ne pas se dire qu'on trouvera sur place car c'est le meilleur moyen de passer son temps à chercher. Chaque pays a ses habitudes alimentaires, et ses techniques industriels et il ne faut surtout pas les transférer d'un pays à un autre. Par exemple, contrairement à la France beaucoup de pays utilisent du soja dans les fabrications !


Pour rappel, j'ai 3 enfants dont deux polys allergiques. Je ne compte plus le nombre d'aliments que ma grande fille ne peut pas manger. Du gluten aux produits laitiers en passant par la pomme de terre, le soja, le coco, le potiron .... la pomme, le bœuf, le veau ... Ce n'est guère mieux pour ma seconde qui en plus des produits laitiers, ne mange pas d'agneau, de riz, de courgettes ....

Avec tout ça, elles sont devenues relativement exigeantes sur la nourriture, mangent de petites quantités régulièrement, et surtout et pas des moindre sont très habituées aux petits plats de leur maman !!


➡️ Mes indispensables pour des enfants de 6 ans et 3 ans environ :


⭐️ Une lunch box pour les journées pique-nique et une boite à gouter pour y mettre le snack de la journée. Ils peuvent y avoir accès facilement … sans demander de déranger tout le sac ;


⭐️ Un set de couvert ;


⭐️ Gâteaux "plaisir" apportés de France et à distribuer tout au long du voyage;


⭐️ Trousse à pharmacie ;


Petites astuces sur place :

> Dans les supermarchés, elle est venue choisir. Son humeur dépend de son assiette et l’impliquer reste la meilleure solution pour la rendre «actrice »;

> Continuez à lire les étiquettes même si le produit vous parait familier ;

> N'hésitez pas à demander : ce qui parait évident pour vous ne l'est pas toujours pour les autres.


➡️ Mes indispensables pour un enfant de 3 ans :


La seconde n’est pas encore une grande aventurière de la nourriture et entre les horaires décalés et les allergies, j’ai préféré jouer la carte de la facilité …


⭐️ Apporter vos boites de lait (ici 9 boites) + dosette de lait et tout le nécessaire. Si cela peut paraitre fastidieux, vous verrez qu'une fois sur place, votre enfant sera content d'avoir ses repères et vous n'aurez pas à vous préoccuper de chercher quelque chose ;


⭐️ Des gourdes de purées: type les récoltes bio @bledina_france et @goodgout ; ce format là prend moins de place dans la valise.


⭐️ Des compotes … pour les premiers jours, puis vous en achèterez.


>> L'idée c'est d'être en vacances et de gérer le moins possible cette charge mentale alimentaire. Ainsi, ne culpabiliser pas si a 3 ans vous donnez un "petit pot" ou deux fois de suite le même repas. Les petits sont souvent fatigués après une journée à crapahuter et cela peut les rassurer d'avoir un repas "comme à la maison".


Finalement entre mes provisions apportées depuis la France, les hôtels où dès le matin je faisais une petite réserve de céréales, de fruits ... , le camping où je pouvais utiliser le réchaud pour cuire des légumes et les supermarchés, l’équilibre a été parfait. #pasderepit


Avec du recul, cette immersion a été bénéfique pour tous. Ils ont testé de nouveaux plats, découvert de nouveaux goûts, sont sortis de leur zone de confort. Ma grande a appris à se contenter de ce qu’il y a ... vaste sujet à travailler encore !