Allergies alimentaires: arrêtez d'être coupable



Certains évènements de la vie, peuvent provoquer différentes émotions comme la peur, la colère ou la culpabilité. Des sentiments désagréables qui sont difficiles à apprivoiser. Avec le temps, on apprend à gérer et aujourd’hui il faut transmettre "les armes" à nos enfants.


Reconnaître ces émotions et y faire face permet de mieux les gérer. Dans le cadre des allergies, j’ai moi-même longtemps été gênée de demander : « pouvez-vous me dire si vous avez mis tel ou tel ingrédient », « avez-vous mis des produits laitiers dans cette préparation ? » …. A tel point que je demandais même à mes proches de le faire pour moi de peur d’essuyer un refus. Avec le temps on apprend à gérer et à se défendre et surtout à comprendre que cette situation n'est pas de votre faute.


Voici mes recommandations dès lors que vous êtes à l'extérieur


Elles s'appliquent aux enfants comme aux adultes.


Dire « non merci » Aujourd’hui, il faut apprendre à dire "non merci" au moindre doute, aux préparations sans étiquette, aux plats préparés, au restaurant, chez des amies. Les conséquences physiques sont trop importantes pour se laisser tenter.


Appeler les parents avant la fête et à l’arrivée La partie la plus difficile, de peur de gêner, mais la plus importante : prévenez les invités des allergies de son enfant. Appelez la personne qui reçoit pour connaître le menu et les activités, surtout s'il faut apporter un substitut.


Discuter sur place avec parents et enfants Je préfère arriver tôt pour expliquer aux enfants où se trouvent les allergènes et aussi discutez avec les parents tranquillement. Venir avec sa nourriture, son gâteau et ses bonbons J’achète des gâteaux et je les fais congeler. J’en apporte toujours et je le mets dans la même assiette que les autres pour que l'enfant sente moins la différence. J’apporte aussi un lunch qui est similaire à ce que les autres mangent et un paquet de bonbons sécuritaires.


REMERCIER !! Je sais que d’avoir un invité allergique à une fête est également stressant pour les personnes qui nous invitent. Je les remercie donc toujours à la fin et en général j’envoie en plus un message de remerciement pour souligner les précautions et l'impact que cela à sur nous.


Enseigner aux enfants


L'autre partie importante est d'enseigner très tôt aux enfants ce qu'ils peuvent manger ou non. Au début ça commence par "j'ai le droit ?" et très vite les enfants posent des questions et s'impliquent.

  • Entrainez-vous avec des jeux de rôles pour qu’il apprenne quoi dire selon les situations ;

  • Montrez-lui comment expliquer à ses amis les allergies alimentaires ;

  • Si besoin, aidez-vous avec des livres jeunesse, des vidéos pour en apprendre davantage sur les allergies alimentaires ;

  • En grandissant, apprenez lui quelles sont les grandes familles d'aliments et comment cela fonctionne ;

  • Encouragez votre enfant à prendre part à une grande variété d’activités. La participation à diverses activités est importante pour réduire le stress chez les enfants et leur permettre de se sentir bien dans leur peau.

Posts récents

Voir tout