Définir l'allergie alimentaire et les immunoglobulines E

Dernière mise à jour : 13 juil. 2021

Une allergie alimentaire est une réaction excessive et anormale, du système immunitaire à la suite d'un contact (respiration, toucher ou ingestion) avec une substance étrangère à l’organisme, l’allergène, qui est normalement sans danger pour la plupart des personnes.


Cette réaction se traduit notamment par une production d’anticorps spécifiques de l’allergie - les IgE (Immunoglobulines E).


induites par les IgE ?


Le système immunitaire fabrique plusieurs substances qui permettent de protéger l’organisme, dont les IgE. Les anticorps IgE interviennent dans les réactions allergiques de type immédiates et potentiellement anaphylactiques (réactions allergiques sévères).


Lorsque ces anticorps entrent en contact avec l’allergène alimentaire, ils provoquent parfois la sécrétion excessive d’une substance appelée l’histamine. Celle-ci possède des propriétés inflammatoires et son action peut contribuer au développement de plusieurs symptômes allergiques, variables d’une personne à l’autre.


Lorsqu’une réaction potentiellement sévère est enclenchée, la personne doit recevoir une dose d’épinéphrine le plus rapidement possible, pour éviter une cascade de symptômes graves et potentiellement fatals. Elle doit donc toujours avoir son auto-injecteur à la portée de la main.


Non induites par les IgE ?



Certaines personnes vivent avec d’autres types d’allergies alimentaires, notamment des allergies non induites par les IgE. Les symptômes de ces types d’allergies sont généralement localisés au niveau du système digestif et apparaissent plus tardivement, c’est-à-dire dans les heures ou les jours suivants l’ingestion de l’aliment allergène.

Il peut s'agir de vomissements, de diarrhées persistantes, parfois sanguinolentes, de maux de têtes.


Parmi les allergies qui affectent le système digestif (non induites par les IgE) : syndrome de l’entérocolite induite par les protéines alimentaires (SEIPA), la proctocolite allergique, l’entéropathie induite par les protéines alimentaires et la maladie cœliaque.


La dermatite de contact allergique : maladie allergique non induite par les IgE peut affecter la peau


Éviter les allergènes


Peu importe la catégorie d'allergie, la personne touchée doit éviter de consommer l’allergène en cause, c’est-à-dire l’aliment qui déclenche ses réactions allergiques.


Lire l'article

Comment mettre en place un régime d'éviction ? (mafamilylife.fr)



Posts récents

Voir tout