top of page

Allergie alimentaire et intolérance alimentaire : définition, signes


Signes et réactions aux allergies alimentaires
Allergie alimentaire réaction

Qu'est ce qu'une allergie alimentaire ?


L'allergie alimentaire est une réaction du système immunitaire à des protéines spécifiques présentes dans certains aliments. Lorsqu'une personne allergique consomme un aliment auquel elle est allergique, son système immunitaire réagit de manière excessive en libérant des substances chimiques telles que l'histamine. Cela provoque une série de symptômes qui peuvent varier en gravité, allant de légères gênes à des réactions potentiellement mortelles appelées anaphylaxie.


Deux temps sont nécessaires pour que l'allergie apparaisse :


1ère étape : phase de sensibilisation à l'allergène.


Au 1er contact de l’organisme avec l’allergène : pas de réaction allergique, mais sensibilisation


Ingestion de l'aliment : blé, lait, poisson, œuf, arachide ;

Protéines dégradées par des enzymes digestives (protéases) en peptides et acides aminés ;

➂ Absorption au niveau de la muqueuse intestinale et passage dans le sang ;

➃ Arrivée dans les cellules, appelées mastocytes, du corps pour être utilisées ;

> Si l'aliment est bien toléré => toutes ces étapes sont franchies sans difficultés, en effet le corps les accepte. Il n'y a donc pas de réaction allergique.

> Si rupture de tolérance => le corps ne va pas accepter ces molécules et va fabriquer des anticorps ….

Cette première phase est muette, c'est-à-dire que le sujet en phase de sensibilisation est asymptomatique.

Ce processus de liaison des IgE est appelé « sensibilisation », car il rend les mastocytes sensibles à une activation en cas de rencontre ultérieure avec le même antigène.


2ème étape : phase de révélation de l'allergie


– A la suite de la rupture de tolérance, le corps qui a fabriqué des anticorps qui circulent dans le sang sont prêts, lors du 2ème contact, à entrer au contact de l’allergène .


Au 2è contact de l’allergène avec l’organisme, la réaction allergique se produit


➀ Nouvelle arrivée de l'allergène dans le tube digestif et dans le sang ;

➁ L’organisme "rencontre" une nouvelle fois l'allergène par ingestion, par inhalation, par contact cutané et se sent prêt à intervenir => réaction de rejet du système immunitaire qui déclenche la production massive d’IgE* ;

> les individus allergiques produisent de grandes quantités d'anticorps

Ige en réponse à des allergènes

L'allergène va se fixer sur les IgE présents à la surface des mastocytes, provoquant l'activation des mastocytes :

> chez un individu allergique, les mastocytes sont recouverts d'anticorps IgE spécifiques du ou des antigènes auxquels il est allergique.

➃ Libération d’histamine*** dans tout le corps et réaction inflammatoire :

- soit locale => souvent bénigne

- soit diffuse => parfois très grave.


>> La réaction apparaît pour des doses infiniment faibles, peut être très grave et nécessite une intervention immédiate.


Quels sont les principaux signes qui contribuent à reconnaitre une allergie alimentaire ?


Il est primordial qu’un enfant qui présente des signes persistants, récurrents et graves puisse bénéficier d’un diagnostic pour identifier une éventuelle allergie alimentaire.


Les principaux signes qui contribuent à soupçonner le terrain allergique d’un enfant sont :

  1. L'insistance ou les récidives rapprochées de certaines maladies :

  • Les bronchiolites ;

  • Les conjonctivites ;

  • Les rhinites ;

  • Les laryngites ;

  • Les sinusites ..

2. Les manifestations cliniques courantes de l’allergie :

  • Rhinite allergique ;

  • Asthme ;

  • Eczéma atopique ;

  • Urticaire ;

  • Réactions orales et digestives ;

  • œdème de Quincke et choc anaphylactique

L’anaphylaxie : " Etat de choc défini comme une réaction impliquant deux organes du corps minimum et des symptômes comme une respiration sifflante, des vertiges ou des vomissements. Le pouls peut ralentir, la pression artérielle peut chuter et les voies respiratoires peuvent aller jusqu’à se fermer. Et pour une partie des allergiques, la réaction peut être si violente qu’elle entraîne la mort."


Chez les nourrissons, les réactions les plus fréquentes sont les réactions cutanées et digestives. Toute observation de ces manifestations doit amener à une consultation chez un médecin allergologue.


Quelle est la différence entre une allergie et une intolérance alimentaire ?


Les allergies alimentaires et les intolérances alimentaires sont deux problèmes courants liés à la consommation d'aliments, mais ils diffèrent grandement en termes de réactions du corps et de conséquences. Dans cet article, nous allons explorer la distinction entre les allergies et les intolérances alimentaires, et comprendre les implications de chacune sur la santé et le bien-être.


Aujourd’hui on parle d’intolérance ou d’allergie – d’allergie immédiate ou d’allergie retardée – dans le jargon médical d' ige médié ou non médié.


Quand une allergie est une réaction du système immunitaire, une intolérance est une incapacité à digérer certains aliments.


L’allergie : réaction du système immunitaire


L'allergie découle d'un dérèglement du système immunitaire responsable d'une perte de tolérance à des substances, a priori sans dangers. Ces substances, appelées allergènes, peuvent se trouver dans l’air, l’alimentation ou même les médicaments.

L’allergie alimentaire est une réaction des anticorps. En effet, lorsque les anticorps particuliers appelés immunoglobulines E (IgE ) entrent en contact avec un allergène spécifique, ils provoquent la libération massive de médiateurs chimiques (histamine). Ces médiateurs chimiques sont responsables de l’apparition des symptômes associés à l’allergie.


Le diagnostic d’une allergie alimentaire se fait par un test chez l’allergologue.


L’intolérance : réaction du système digestif


L’intolérance est une difficulté du tube digestif à digérer un aliment. est une réaction négative à un aliment qui ne concerne pas le système immunitaire. C'est souvent une réponse digestive à des composants alimentaires, tels que le lactose, les additifs, ou les histamines, qui ne sont pas bien tolérés par le corps.

Ils peuvent également provoqués des problèmes ORL, des maux de tête, des problèmes de peau. Les personnes atteintes d’intolérances alimentaires ne risquent pas de choc anaphylactique mais cela n’en diminue pas moins leurs souffrances au quotidien.

Les intolérances alimentaires sont plus courantes que les allergies alimentaires et peuvent varier d'une personne à l'autre.

Si vous avez une intolérance alimentaire, vous pourrez en principe manger de petites quantités de nourriture sans "problèmes sévères". C’est généralement à vous de définir quel est votre seuil de tolérance. Ainsi, les intolérances alimentaires sont souvent diagnostiquées par l'observation des symptômes après la consommation d'un aliment spécifique. Les tests médicaux, tels que les tests de souffle pour le lactose ou les tests de sensibilité alimentaire, peuvent également être utilisés pour confirmer le diagnostic.


Les principales raisons de développer une intolérance alimentaire :

  • L’intolérance au lactose : absence d’une enzyme (lactase) nécessaire à la digestion complète d’un aliment

  • Syndrome du côlon irritable : Cette maladie chronique peut provoquer des crampes, de la constipation et de la diarrhée qui empêche la bonne digestion de certains aliments.

  • Sensibilité aux additifs alimentaires : les sulfites utilisés pour conserver les fruits secs, les conserves et le vin peuvent déclencher des crises d’asthme chez les personnes sensibles.

Les intolérances alimentaires sont variées et impliquent de mettre en place un régime alimentaire strict qui permettront, peut être un jour, de réintégrer l'aliment en question. Certaines maladies auto-immunes, métaboliques, rares impliquent de suivre ce même régime alimentaire.


En résumé, la principale différence entre une allergie alimentaire et une intolérance alimentaire réside dans la réaction du système immunitaire. Les allergies alimentaires sont des réactions immunitaires graves et potentiellement mortelles, tandis que les intolérances alimentaires impliquent des problèmes digestifs et ne sont pas liées à une réponse immunitaire. Il est important de faire la distinction entre les deux pour un diagnostic précis et un traitement approprié.


Pour faire la différence entre une allergie et une intolérance alimentaire, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé. Des tests spécifiques, tels que des tests cutanés ou des tests sanguins, peuvent être réalisés pour diagnostiquer les allergies alimentaires. Une fois diagnostiquées, les allergies et les intolérances alimentaires peuvent être gérées efficacement.

Pour les allergies, l'évitement complet de l'aliment déclencheur est souvent recommandé. Pour les intolérances, des ajustements alimentaires et des suppléments enzymatiques peuvent être conseillés pour faciliter la digestion.

Comprendre la différence entre les allergies alimentaires et les intolérances est donc essentiel pour prendre des mesures appropriées et protéger sa santé.


**********

Définitions :


IgE* : Les immunoglobulines E (IgE) sont des familles de protéines qui constituent les principaux anticorps responsables des réactions d'hypersensibilité immédiate.

Mastocytes** : Cellule présente dans le sang et les tissus, qui contient des granulations contenant divers médiateurs chimiques (en particulier l'histamine). Au cours des phénomènes allergiques, se produit une dégranulation de ces mastocytes qui aboutit à la libération des médiateurs qu'ils contiennent.

Histamine*** Molécule de l'organisme libérée par les cellules du système immunitaire au cours des réactions allergiques (lorsque l'allergène interagit avec un anticorps fixé sur ces cellules).




********

Si vous soupçonnez une réaction indésirable à un aliment, consultez un professionnel de la santé pour un diagnostic précis. Pour obtenir des conseils personnalisés sur la gestion des allergies alimentaires et en apprendre davantage sur les différentes stratégies, y compris le régime d'éviction, visitez notre site web : www.mafamilylife.fr

Chez Ma Family Life, notre équipe d'experts en nutrition est là pour vous aider à adopter une alimentation équilibrée et adaptée à vos besoins spécifiques.


*******

Mère de 3 enfants dont 2 poly-allergiques, Je suis journaliste santé et formée en nutrition pédiatrique et de l'adulte par le Dr Laurence Plumey. Egalement, certifiée Health Coach à New-York.

Notre approche bienveillante vise à aider les parents à naviguer avec confiance dans la gestion des allergies de leur enfant, tout en renforçant le lien familial et en favorisant le bien-être de tous. Selon votre situation je vous aide à trouver des solutions adaptées, identifier les leviers pour vous fournir des informations individualisées sur les différentes allergies alimentaires, leurs symptômes et les mesures à prendre pour les faire disparaître. ​​Je peux également suggérer des alternatives et des recettes adaptées aux personnes souffrant d'allergies alimentaires. Découvrez comment notre programme d'accompagnement parental peut vous soutenir dans cette importante étape de la vie familiale.



bottom of page