Pourquoi suis-je si impliquée dans les allergies ?

Dernière mise à jour : 8 juil. 2021

3 enfants - 3 approches : Chacun son histoire


L'attente du diagnostic de l'allergie aux protéines de lait de vache


#bebe1 J’ai tout de suite su que quelque chose n’allait pas ... ce fameux instinct ! Les biberons duraient des heures, il se tortillait dans tous les sens, ne grossissait pas, avait un manque de fer ( premier signe d’une allergie au PLV) et des selles plus que douteuses .... un pédiatre qui ne m’a jamais cru et qui a du coup laissé filer les mois ... jusqu’au jour où a ses 8 mois j’en ai eu marre et suis allée voir un allergologue qui l’a testé et qui a diagnostiqué une allergie aux PLV ... un long chemin qui a duré deux ans et qui s’est finalement bien terminé puisque l’année de l’entrée en maternelle j’ai pu réintroduire petit à petit des produits laitiers et aujourd’hui tout va bien !


Le Choix de l’allaitement


#bebe2 ... Un choix qui s'est imposé naturellement pour tenter une nouvelle approche ... Je me devais d'essayer pour ne pas avoir de regrets. J'ai eu de la chance, l'allaitement s’est très bien passé, elle buvait très bien et avait une courbe de croissance parfaite. Lorsque j'ai arrêté de l'allaiter, elle a pris un lait sans PLV (précaution liée au grand frère) sans difficultés. Les choses ont commencé à se gâter au moment de la diversification. Au fur et à mesure qu'on lui donnait de nouveaux aliments, les symptômes apparaissaient : des otites à répétition, des rhinites, des problèmes gastriques, un reflux interne, des nuits entières à pleurer …. Bref des mois à tâtonner, un pas en avant un pas en arrière, rien n’allait. Et puis après un bilan complet et un diagnostic précis, tout a été repris en main afin de la stabiliser. On a mis en place un régime de rotation.


Le Choix de la prévention


#bebe3 Pour notre dernière, nous avons choisi de lui donner dès la naissance des biberons de lait sans PLV pour la « protéger » et attendre que son estomac « mûrisse ». Malheureusement, le moment tant attendu de la diversification est arrivé et l’échec qui va avec … apparition une nouvelle fois des symptômes. Histoire de complexifier les choses, ils étaient différents : plaques d’eczéma, problèmes gastriques, cassure dans la courbe de poids, bidon gonflé … Retour chez l’allergologue, pour effectuer les fameux patchs tests (+ fiable à partir de 4/6 mois je dirais). Pour elle, les choses ont très vite été pris en main et les symptômes n’ont pas eu le temps de s’installer.




Posts récents

Voir tout