top of page

Quelle différence entre une intolérance au lactose et une allergie aux protéines de lait de vache

L'intolérance au lactose et l'allergie aux produits laitiers sont souvent confondues, mais elles ont des causes et des mécanismes différents.


intolérance au lactose
allergie au lait de vache


Définition de l'allergie au lait de vache


L'allergie aux protéines de lait de vache (APLV) est une réaction immunitaire anormale du corps à certaines protéines présentes dans le lait de vache. Cette allergie est plus fréquente chez les nourrissons et les jeunes enfants, mais elle peut aussi persister à l'âge adulte. Les caractéristiques de l'APLV comprennent des symptômes tels que des éruptions cutanées, des démangeaisons, des vomissements, de la diarrhée, des coliques, et dans les cas les plus graves, des réactions allergiques sévères, y compris des difficultés respiratoires et un choc anaphylactique.


> Les protéines du lait sont : caséine, alpha-lactalbumine, bêta-lactoglobuline.


A la différence de l'allergie aux protéines de lait de vache, avec laquelle elle est souvent associée, l'intolérance au lactose ne provoque pas de réaction immunitaire. C'est une incapacité à digérer le lactose en raison d'un manque d'enzyme. En revanche, l'allergie aux produits laitiers implique une réaction immunitaire dirigée contre les protéines laitières.


Les tests d'allergie, tels que les tests cutanés et les dosages d'IgE, aident à identifier l'allergie aux produits laitiers. La gestion de cette allergie nécessite l'éviction stricte des produits laitiers de vache de l'alimentation, ainsi que l'utilisation de substituts appropriés. Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour un diagnostic précis et des recommandations alimentaires spécifiques en cas de suspicion d'APLV.


Définition de l'intolérance au lactose


L'intolérance au lactose est généralement liée à la quantité de lactose consommée. Les personnes allergiques aux produits laitiers peuvent réagir même à de petites quantités de protéines laitières.


Le terme d'intolérance au lactose confirme l'absence totale ou partielle de l'enzyme, lactase, permettant de garantir le processus de digestion d'un aliment, soit l’assimilation du lactose. Les caractéristiques principales de l'intolérance au lactose comprennent les symptômes gastro-intestinaux, tels que des douleurs abdominales, des ballonnements, des gaz, des diarrhées, et parfois des nausées, qui surviennent généralement quelques heures après avoir consommé des aliments contenant du lactose. La tolérance au lactose varie d'une personne à l'autre, et la condition peut être due à une carence en lactase, une enzyme nécessaire pour décomposer le lactose. Le diagnostic repose sur des symptômes caractéristiques et des tests spécifiques. La gestion implique généralement d'éviter le lactose ou de prendre des compléments d'enzymes lactases pour faciliter la digestion.

L'intolérance n’a pas de conséquences sur le système immunitaire.


Les tests respiratoires sont couramment utilisés pour diagnostiquer l'intolérance au lactose. Pour l'intolérance au lactose, la limitation de la consommation de lactose est recommandée.


Intolérance au lactose que manger ?


En cas d'intolérance au lactose, il est essentiel de savoir quels aliments éviter et quels aliments peuvent être consommés en toute sécurité. Voici quelques recommandations sur ce qu'il est possible de manger en cas d'intolérance au lactose :


Alternatives au lait :

  • Optez pour des substituts de lait sans lactose, tels que le lait sans lactose, le lait d'amande, le lait de soja, le lait d'avoine, ou le lait de noix de cajou.

  • Les laits à base de plantes sont généralement bien tolérés par les personnes intolérantes au lactose.

Produits laitiers sans lactose :

  • De nombreux produits laitiers sans lactose sont disponibles, y compris le fromage sans lactose, le yaourt sans lactose, et la crème sans lactose.

Aliments riches en calcium :

  • Pour maintenir un apport adéquat en calcium, privilégiez les aliments riches en calcium, tels que les légumes à feuilles vertes, les amandes, les sardines en conserve avec les arêtes, et les boissons végétales enrichies en calcium.

Aliments non laitiers :

  • Les fruits, les légumes, les céréales, les viandes maigres, les poissons, les œufs, et les légumineuses sont des options sûres pour les personnes intolérantes au lactose.

Produits de boulangerie et céréales :

  • Vérifiez les étiquettes pour vous assurer que les produits de boulangerie et les céréales ne contiennent pas de lactose.

Précautions lors de la restauration :

  • Lorsque vous mangez au restaurant, demandez des plats sans lactose ou vérifiez si le restaurant peut adapter ses plats pour les rendre sans lactose.

Suppléments d'enzymes lactases :

  • Certains suppléments d'enzymes lactases sont disponibles en vente libre. Ils peuvent aider à digérer de petites quantités de lactose, mais consultez d'abord un professionnel de la santé avant de les utiliser.

Éviter le lactose caché :

  • Soyez attentif au lactose caché, présent dans de nombreux produits transformés. Lisez attentivement les étiquettes des aliments pour repérer les termes tels que lactosérum, caséine, poudre de lait écrémé, etc.

L'intolérance au lactose ne signifie pas que vous devez renoncer à une alimentation équilibrée et variée. En faisant des choix alimentaires judicieux et en connaissant les alternatives au lactose, vous pouvez maintenir un régime sain et délicieux.


Si vous soupçonnez une réaction indésirable à un aliment, consultez un professionnel de la santé pour un diagnostic précis. Pour obtenir des conseils personnalisés sur la gestion des allergies alimentaires et en apprendre davantage sur les différentes stratégies, y compris le régime d'éviction, visitez notre site web : www.mafamilylife.fr

Chez Ma Family Life, notre équipe d'experts en nutrition est là pour vous aider à adopter une alimentation équilibrée et adaptée à vos besoins spécifiques.


*****


Mère de 3 enfants dont 2 poly-allergiques, Je suis journaliste santé et formée en nutrition pédiatrique et de l'adulte par le Dr Laurence Plumey. Egalement, certifiée Health Coach à New-York.

Notre approche bienveillante vise à aider les parents à naviguer avec confiance dans la gestion des allergies de leur enfant, tout en renforçant le lien familial et en favorisant le bien-être de tous. Selon votre situation je vous aide à trouver des solutions adaptées, identifier les leviers pour vous fournir des informations individualisées sur les différentes allergies alimentaires, leurs symptômes et les mesures à prendre pour les faire disparaître. ​​Je peux également suggérer des alternatives et des recettes adaptées aux personnes souffrant d'allergies alimentaires. Découvrez comment notre programme d'accompagnement parental peut vous soutenir dans cette importante étape de la vie familiale.



Comments


bottom of page