top of page

Nutrition et petits troubles digestifs : Les prévenir et adapter votre alimentation.

Les petits troubles digestifs peuvent avoir un impact significatif sur la qualité de vie et le bien-être général d'une personne. Ils peuvent se manifester sous forme de ballonnements, de gaz, de constipation, de diarrhée, de brûlures d'estomac ou d'autres symptômes inconfortables. Ces problèmes digestifs peuvent être causés par divers facteurs, tels que l'alimentation, le stress, les médicaments, les infections ou les déséquilibres hormonaux.

En ce qui concerne la nutrition, certains aliments peuvent aggraver les troubles digestifs, tandis que d'autres peuvent les soulager. Il est recommandé de suivre quelques conseils nutritionnels pour aider à gérer les petits troubles digestifs.


troubles digestifs
troubles digestifs

NUTRITION : PREVENIR ET ADAPTER LES TROUBLES DIGESTIFS


Intestin irritable, digestion difficile, abdomen gonflé, colopathie fonctionnelle : des troubles connus qui peuvent s'améliorer …


Il faut un intestin qui fonctionne bien et une flore intestinale efficace pour qu’un transit se déroule bien, à la bonne vitesse (une selle par jour), sans douleurs et sans excès de gaz.

Concernant la santé de l’intestin : il est recommandé de signaler tout trouble inhabituel à son médecin, afin de vérifier par des examens complémentaires qu’il n’y ait pas d’anomalie de type

Concernant la flore : il est difficile de l'examiner mais on peut trouver son équilibre en consommant des ferments lactiques (en gélules et/ou en mangeant des yaourts et laits fermentés).

De plus, certains aliments et boissons comme les légumes secs, les choux, les salsifis, les artichauts, certaines soupes, les boissons gazeuses sont particulièrement mal supportés en cas d’intestin fragile et il est préférable de les éviter.

Le stress est souvent un facteur aggravant, trouvez votre rythme et votre équilibre pour baisser la pression.


QUESTION SUR LES TROUBLES DIGESTIFS :


  • J'ai un reflux gastro-oesophagien. À quoi dois-je faire attention sur le plan alimentaire ?


Si vous souffrez de reflux gastro-œsophagien (RGO), il est important de porter une attention particulière à votre alimentation pour soulager les symptômes et éviter les déclencheurs potentiels. Voici quelques conseils nutritionnels pour gérer le RGO.


Pour éviter les régurgitations, il faut :

  1. Echapper aux repas trop copieux,

  2. Évitez les aliments épicés, gras et frits, ainsi que les aliments acides comme les agrumes, les tomates et les sauces tomates, car ils peuvent aggraver les symptômes du RGO.

  3. Limitez ou évitez la consommation d'aliments et de boissons qui peuvent irriter l'œsophage, tels que le café, le thé, les boissons alcoolisées, les sodas et les jus d'agrumes.

  4. Réduisez votre consommation de chocolat, de menthe et de produits à base de menthe, car ils peuvent détendre le muscle de l'œsophage et aggraver le RGO.

  5. Optez pour des repas plus petits et plus fréquents plutôt que de gros repas, ce qui peut réduire la pression sur l'estomac et diminuer les risques de reflux.

  6. Évitez de vous coucher immédiatement après avoir mangé. Attendez au moins deux à trois heures avant de vous coucher pour permettre à votre estomac de se vider et de réduire le reflux acide.

  7. Surélevez la tête de votre lit de quelques centimètres en plaçant des blocs sous les pieds du lit pour aider à prévenir le reflux nocturne.

  8. Mâchez bien les aliments et prenez votre temps pour manger afin de réduire la quantité d'air que vous avalez, ce qui peut contribuer au reflux.

  9. Gardez un journal alimentaire pour identifier les aliments et les boissons qui déclenchent vos symptômes de RGO et évitez-les autant que possible.


En suivant ces conseils alimentaires et en adoptant des habitudes de vie saines, vous pouvez réduire les symptômes du reflux gastro-œsophagien et améliorer votre qualité de vie.


  • Troubles digestifs focus sur les ballonnements


Les ballonnements sont des troubles digestifs courants qui peuvent être inconfortables et gênants. Ils sont souvent associés à une sensation de gonflement ou de distension abdominale causée par l'accumulation de gaz dans le tube digestif.


Les ballonnements sont liés à ce que l'on mange mais aussi à la manière

dont on le mange.


La digestion s’accompagne nécessairement de production de gaz. Celle-ci peut être particulièrement importante si vous mangez très vite car vous avalez de l’air et si vous buvez des boissons gazeuses.


Voici quelques conseils pour soulager les ballonnements

  1. La digestion s’accompagne nécessairement de production de gaz. Celle-ci peut être particulièrement importante si vous mangez très vite car vous avalez de l’air et si vous buvez des boissons gazeuses. Certains aliments, comme les haricots, les choux, les oignons, les brocolis, les produits laitiers et les aliments riches en fibres peuvent augmenter la production de gaz dans le système digestif. Essayez de limiter votre consommation de ces aliments si vous êtes sujet aux ballonnements.

  2. Mangez lentement et mâchez bien : Prenez le temps de manger et mastiquez soigneusement vos aliments pour faciliter la digestion. Avaler de l'air en mangeant trop rapidement peut contribuer aux ballonnements.

  3. Évitez de parler en mangeant : Parler en mangeant peut entraîner l'ingestion d'air supplémentaire, ce qui peut aggraver les ballonnements. Essayez de vous concentrer sur votre repas et de limiter les conversations pendant que vous mangez.

  4. Essayez des remèdes naturels : Certaines herbes et épices, comme la menthe poivrée, le gingembre et la camomille, peuvent aider à soulager les ballonnements. Vous pouvez les consommer sous forme de tisane pour apaiser votre estomac.

  5. Faites de l'exercice régulièrement : L'exercice physique peut aider à stimuler le transit intestinal et à réduire les ballonnements. Essayez de faire une promenade après les repas pour favoriser la digestion.


Certains aliments favorisent particulièrement les fermentations comme les légumes secs, les choux et le pain très frais.


En réalité, chaque individu a sa propre manière de digérer les aliments. À vous de repérer ceux qui ne vous conviennent pas.


IDEE RECUE EN NUTRITION :


  • En cas de diarrhée, il faut supprimer tous les produits laitiers.


FAUX.

Il faut supprimer le lait pendant les 2 à 3 premiers jours de diarrhée car l’intestin a du mal à le digérer quand il est malade.

En revanche, il faut manger des yaourts (au moins 2 par jour) car chaque pot de yaourt apporte des milliards de ferments vivants qui vont aider votre flore à se reconstruire. Quant au fromage il n’est pas interdit, non plus.

De plus, lorsque vous êtes sous antibiotiques, n'oubliez pas que les yaourts (2/3 par jour) pourront minimiser les risques de diarrhée liés à la destruction momentanée de la flore intestinale . L’ultralevure ou d’autres ferments lactiques sont également de bons suppléments.


Chaque personne réagit différemment aux aliments, il est donc essentiel de travailler en étroite collaboration avec un professionnel de la santé ou un nutritionniste pour élaborer un plan alimentaire adapté à vos besoins individuels. En faisant les ajustements nécessaires dans votre alimentation, vous pouvez souvent réduire l'incidence des troubles digestifs et améliorer votre bien-être général.


*******

Mère de 3 enfants dont 2 poly-allergiques, Je suis journaliste santé et formée en nutrition pédiatrique et de l'adulte par le Dr Laurence Plumey. Egalement, certifiée Health Coach à New-York.

Chez Ma Family Life, notre équipe d'experts en nutrition est là pour vous aider à adopter une alimentation équilibrée et adaptée à vos besoins spécifiques.

Notre approche bienveillante vise à aider les parents à naviguer avec confiance dans la gestion des allergies de leur enfant, tout en renforçant le lien familial et en favorisant le bien-être de tous. Selon votre situation je vous aide à trouver des solutions adaptées, identifier les leviers pour vous fournir des informations individualisées sur les différentes allergies alimentaires, leurs symptômes et les mesures à prendre pour les faire disparaître. ​​Je peux également suggérer des alternatives et des recettes adaptées aux personnes souffrant d'allergies alimentaires. Découvrez comment notre programme d'accompagnement parental peut vous soutenir dans cette importante étape de la vie familiale.

Pour obtenir des conseils personnalisés et en apprendre davantage sur les différentes stratégies, y compris le régime d'éviction, visitez notre site web : www.mafamilylife.fr




Comments


bottom of page