top of page

Allergies alimentaires de l’enfant : 31% se sentent différents et 50% d’entre eux ressentent de la frustration

Les allergies alimentaires peuvent engendrer divers défis, tant sur le plan physique que psychologique, nécessitant une attention particulière et des efforts continus pour assurer une qualité de vie optimale et baisser la frustration de l'enfant.


allergie alimentaire
Utilisation d'épipen

Allergies alimentaires : une prévalence en constante augmentation


L'allergie alimentaire est une problématique en constante augmentation, particulièrement dans les pays industrialisés, bien que l'estimation précise de sa prévalence demeure difficile. En France, les allergies alimentaires toucheraient entre 5 à 8 % des enfants et 3 % des adultes. Si certaines de ces allergies disparaissent au fil du temps, d’autres perdurent toute la vie, ou bien apparaissent avec l’âge.

Les raisons sous-jacentes de cette augmentation demeurent complexes, impliquant des facteurs génétiques, environnementaux et immunologiques. Des recherches approfondies permettent de développer des approches de prévention et de traitement plus efficaces.

Cette condition complexe se présente sous diverses formes, se manifestant par une réaction anormale du système immunitaire à un aliment spécifique, qualifié d'allergène. Dans les cas les plus graves, elle peut engendrer des symptômes d'anaphylaxie, affectant plusieurs organes et présentant un risque vital.

Ce phénomène pose des défis considérables pour la santé publique et souligne l'importance croissante d'une sensibilisation accrue, d'un diagnostic précis et d'une gestion appropriée de ces allergies pour garantir la santé et le bien-être des plus jeunes.


Outre les conséquences physiques, les allergies alimentaires ont également des répercussions psychologiques significatives chez les enfants.


Allergies alimentaires : une épreuve pour les parents et les enfants


Les allergies alimentaires génèrent appréhension et anxiété chez l’enfant allergique et sa famille.


Les retours des parents face aux allergies alimentaires de leurs enfants révèlent des préoccupations majeures, avec le stress et la peur en tête de liste. Les statistiques soulignent l'ampleur de cette réalité, avec près de 25 % des parents déclarant avoir vécu un traumatisme à la suite d'une réaction allergique chez leur enfant.

Ces sentiments de détresse émotionnelle soulignent l'impact profond que les allergies alimentaires peuvent avoir non seulement sur la vie quotidienne, mais aussi sur le bien-être psychologique des familles touchées. La gestion quotidienne des allergies alimentaires, la nécessité de lire attentivement les étiquettes alimentaires implique une vigilance constante et une préoccupation permanente pour la sécurité des enfants. L'obligation de naviguer dans un environnement alimentaire potentiellement dangereux, repas à l'école ou les sorties en groupe, pour leurs enfants peut engendrer un fardeau émotionnel significatif pour les parents, soulignant ainsi la nécessité d'un soutien émotionnel et psychologique dans la gestion de ces situations délicates.


Au-delà des défis physiques que les allergies alimentaires imposent, elles peuvent également avoir un impact significatif sur le plan psychologique.

Ces allergies peuvent influencer la perception de la nourriture par les enfants, affecter leurs relations sociales et jouer un rôle dans le développement de leur estime de soi. Ces conditions médicales contraignantes peuvent donner lieu à des sentiments complexes et parfois difficiles à gérer pour les jeunes concernés. Vivre avec des allergies alimentaires peut engendrer une série de sentiments complexes chez les enfants. Selon les données, près d'un tiers (31 %) des enfants développent la perception d'être différents de leurs pairs en raison de leurs allergies. Cette prise de conscience de leur singularité peut susciter diverses émotions, notamment la frustration, que plus de la moitié des enfants (plus de 50 %) ont rapportée comme étant une conséquence directe de leur allergie.


Ainsi, les allergies alimentaires dépassent largement le cadre des manifestations physiques, en influençant profondément la vie émotionnelle et sociale des enfants concernés. Un soutien psychologique et émotionnel adapté, aussi bien pour les enfants que pour leurs parents, devient essentiel pour les aider à faire face à ces défis et favoriser un bien-être global.



allergie alimentaire
Lecture des étiquettes alimentaires

Allergies alimentaires : comment diminuer la frustration chez les enfants ?


Il est crucial de reconnaître l'importance de ces enjeux tant sur le plan physique que psychologique. Des efforts significatifs doivent être déployés pour améliorer la sensibilisation, faciliter le diagnostic précoce, et mettre en œuvre des stratégies de gestion globales qui incluent un soutien psychologique nécessaire pour favoriser une meilleure qualité de vie.

Le principal traitement étant l’éviction, le sentiment de frustration est donc inévitable et c'est d'ailleurs le sentiment le plus évoqué chez les enfants. Il est urgent de le prendre en considération et mettre tout en œuvre pour l'atténuer :


Education thérapeutique

La première étape pour atténuer (dans la mesure du possible) la tristesse liée aux privations est d'offrir à votre enfant une éducation thérapeutique dès qu'il est capable de comprendre. Impliquer l'enfant très tôt (2ans) car ils sont rapidement en âge de comprendre et de refuser un aliment qui n'est pas donné par un parent. Puis, dès l'âge de 4 ans, impliquez-le dans le processus en l'encourageant à identifier les aliments interdits et à comprendre ses propres limites alimentaires. Ainsi, il peut décliner ce qui lui est interdit et expliquer sa maladie... Il est également essentiel d'informer tous les membres de la famille sur les allergies alimentaires. Expliquez les aliments interdits, les risques associés et les mesures à prendre en cas d'urgence. Encouragez la communication ouverte pour que chacun comprenne l'importance de respecter les restrictions alimentaires.


A la cantine

Une allergie alimentaire ne doit pas empêcher votre enfant de déjeuner à la cantine. Pour l'inscrire, vous devez mettre en place un Projet d'Accueil Individualisé (PAI) en collaboration avec son établissement scolaire. Cette initiative est élaborée à la demande des parents, impliquant l'allergologue, le médecin scolaire et la direction de l'école. Le PAI détaille le régime alimentaire de l'enfant et spécifie la conduite à suivre en cas de problème. Cependant, il est impératif que tout le personnel de l'école soit informé et surtout qu'il soit au fait des mesures à prendre en cas de difficultés.


Au restaurant

Sans doute l'environnement le plus compliqué. Aller au restaurant peut aussi se révéler difficile, de nombreux restaurateurs n’étant pas ou peu sensibilisés. Si c'est un restaurant de quartier dont vous avez l'habitude n'hésitez pas à l'appeler ou même y passer pour lui expliquer à quoi votre enfant est allergique et les conséquence s'il ingère un allergène. Dans d'autres circonstances, n'hésitez pas à y aller seul(e) et à demander dans quelle mesure ils peuvent vous accueillir.

Evitez les buffets, et les restaurants asiatiques si vous êtes allergiques aux arachides.


A la maison, rusez :

Bien que les allergies alimentaires puissent présenter des défis au quotidien, quelques astuces peuvent contribuer à créer un environnement sûr et agréable. Voici quelques conseils pour composer avec une allergie alimentaire à la maison :


  • Étiquetage clair : Assurez vous que tous les produits alimentaires dans la maison sont clairement étiquetés. Lisez attentivement les étiquettes des produits emballés pour éviter tout aliment potentiellement allergène.

  • Zone sûre : Créez une zone dans la maison dédiée à la préparation des repas sans allergènes. Vous pouvez créer un espace où il aura accès facile à ses produits. Cela peut être une partie spécifique de la cuisine ou de la salle à manger où les aliments allergènes sont strictement exclus.

  • Recettes créatives : Expérimentez avec des alternatives sûres pour recréer ses plats favoris. Essayez d'adapter le plait pour qu'il plaise à toute la famille. Soyez imaginatifs, il existe de nombreuses options sans allergènes sur le marché. Il existe de nombreux substituts à connaître :

    • Les œufs Dans les recettes où les œufs agissent en tant que liant, une alternative efficace consiste à utiliser une demi-banane écrasée ou un quart de tasse de compote de pommes. Le lait

    • Pour le lait Les jus végétaux sont une excellente option. Le jus d'avoine est particulièrement neutre en termes de goût. Quant au beurre, il peut être substitué par de l'huile d'olive. Les rayons des magasins proposent également des margarines, des fromages, et des yaourts sans produits laitiers, offrant ainsi des options sûres pour cuisiner.

    • Les arachides Si vous cherchez à reproduire la texture croquante des cacahuètes, vous pouvez utiliser des graines de tournesol, des noix de cajou, des graines de courge, des amandes ou des noix de macadamia comme substituts savoureux.

Les allergies alimentaires peuvent être stressantes. Assurez-vous que votre enfant se sente entouré d'un soutien émotionnel constant et bienveillant. Cela peut inclure des discussions ouvertes sur ses sentiments, des encouragements réguliers et une écoute attentive de ses préoccupations liées à son allergie alimentaire. La compréhension et le support émotionnel sont essentiels pour l'aider à faire face aux défis liés à son allergie.

En mettant en œuvre ces stratégies, vous pouvez contribuer à créer un environnement familial sécurisé et positif malgré les allergies alimentaires.


*****


Mère de 3 enfants dont 2 poly-allergiques, je suis journaliste santé et formée en nutrition pédiatrique et de l'adulte par le Dr Laurence Plumey. Egalement, certifiée Health Coach à New-York.

Notre approche bienveillante vise à aider les parents à naviguer avec confiance dans la gestion des allergies de leur enfant, tout en renforçant le lien familial et en favorisant le bien-être de tous. Selon votre situation je vous aide à trouver des solutions adaptées, identifier les leviers pour vous fournir des informations individualisées sur les différentes allergies alimentaires, leurs symptômes et les mesures à prendre pour les faire disparaître. ​​Je peux également suggérer des alternatives et des recettes adaptées aux personnes souffrant d'allergies alimentaires. Découvrez comment notre programme d'accompagnement parental peut vous soutenir dans cette importante étape de la vie familiale.


Pour obtenir des conseils personnalisés sur la gestion des allergies alimentaires et en apprendre davantage sur les différentes stratégies, y compris le régime d'éviction, visitez notre site web : www.mafamilylife.fr

Nous sommes là pour vous aider à adopter une alimentation équilibrée et adaptée à vos besoins spécifiques.


Commentaires


bottom of page